07_01_20_Etang_du_Corra_1

Voici ce qu'on peut lire sur un panneau d'information à proximité de l'étang.

L'étang du Corra est l'un des sites les plus fréquentés de la forêt de St Germain, gérée par l'ONF.
Sa création trouve son origine dans une concession d'exploitation d'une sablière en 1929. Sa superficie devait être de 1,5 ha maximum.
L'exploitation fut interrompue pendant la guerre puis reprise avec une surface doublée; il était précisé que les zones qui seraient envahies par l'eau ne seraient pas remblayées.
En 1947, la ville de Conflans Sainte Honorine a reçu l'autorisation d'exploiter l'étang en tant que piscine et de créer un camping. La surface sur laquelle s'exerçaient ces droits était de 8 ha.
La piscine était délimitée de manière à ne pas gêner l'exploitation de sable et de cailloux qui se poursuivait sur la partie sud-est de l'étang.
Ces deux activités se sont achevées en 1976.

07_01_20_Etang_du_Corra_2

Une étude du comportement hydrogéologique de l'étang a montré que ce sont bien les épandages d'eaux usées, sur les terrains adjacents de la station d'épuration de la ville de Paris, qui sont la principale cause des variations du niveau de la nappe alluviale qui alimente le plan d'eau.
Les conditions climatiques (précipitations et évaporations) et les variations du niveau de la Seine ont une influence secondaire.
L'origine des eaux explique en partie la raison pour laquelle le plan d'eau n'est pas ouvert à la baignade.

07_01_20_Etang_du_Corra_3___colonie_de_canards___bis

Il est intéressant de compléter ces informations avec une étude de la DRE (octobre 2005) menée dans le cadre du prolongement de la Francilienne. Il y est dit en particulier : "L’étang du Corra présente notamment un intérêt ornithologique (nidification du très rare Blongios nain) et entomologique"

On retourne aux activités humaines avec cette lettre du maire de Conflans Sainte Honorine datée de février-mars 2005 où l'on découvre d'autres activités encore autour de cet étang du Corra.

Extrait de la lettre du maire

07_01_20_Etang_du_Corra_et_prostitution___lettre_du_maire_de_Conflans___fev___mars_2005