06_03_14__03_isle_adam___oiseLe ciel était très dégagé (quelques alto-cumulus). L’anticyclone était installé depuis plusieurs jours. Le verdict de Jean-Paul Konrat fut clair : il ne pouvait que faire beau.

Le ton est donné : il s’agit d’observer et de comprendre l'environnement au cours de ces randonnées d’un genre un peu particulier. Appareil photo, jumelles, loupe, carnet et stylos sont alors les précieux attributs des amateurs de la nature « motivés ». Nous démarrons une balade dans l'histoire, les techniques avancées, la géologie, la botanique, l'ornithologie ... tout en profitant de ce beau soleil d'avant printemps.

Quittant la rive de l’Oise du côté de Parmain, la première île offre à notre animateur l’occasion de retracer l’histoire de cette région, des Montmorancy, du choix malheureux de l’un d’eux contre Richelieu, des Condé, des Conti, dont il ne reste qu’un château reconstruit, le château de Conti.

La 2ème île, dite de la Cohue, nous donne l’occasion d’en apprendre un peu plus sur l’aulne, le frêne pleureur, les sols et la plage fluviale qui abrite la statue de la sirène (Evila, contraction de Eve et de l'Isle Adam), ainsi que sur le dernier pont datant du XV – XVI ème siècle, le pont du Cabouillet.

Château de Conti         Evila                          Pont du Cabouillet

06_03_14_isle_adam__01_chateau_de_conti  06_03_14_isle_adam__08_evila_de_mj_aerts  06_03_14__06_isle_adam___pont_du_cabouillet

                    Fleurs d'Aulne                     Frêne pleureur

              06_03_14_isle_adam__04_fleurs_d_aulne          06_03_14_isle_adam__07_frene_pleureur

Puis, longeant le chemin de halage, le long de l’Oise, nous découvrons un barrage clapet et une écluse réalisés pour réguler l'Oise et permettre la navigation. Avant ces travaux, l’Oise n’était navigable que 6 mois par an, hors des périodes de gel ou de trop basses eaux l’été. Ce point d’histoire est accompagné d’explications sur les aménagements réalisés. Chemin faisant, on découvre un orme, et ses branches en arêtes de poisson, le cornouiller et l'argousier, ainsi que le chant très spécifique de la sittelle (tuit ! tuit !) avec qui notre animateur entreprend un bout de causette.

Danseurs                    Ecluse                       Canal

06_03_14_isle_adam__13__danseurs_de_galya  06_03_14_isle_adam__16_ecluse  06_03_14_isle_adam__17_ecluse

A proximité, on progresse parmi les étangs de la Petite Plaine, des gravières aux eaux transparentes, et on apprend les probables pérégrinations de certains rochers de plusieurs tonnes, embarqués sur des glaces et abandonnés en pleine nature lors de la débâcle. On nous raconte, ainsi, l’aventure d’un rocher de granit, emporté depuis le Morvan et remontant jusqu’à 5 km sur l’Oise.

On pourrait encore raconter l’histoire du parc Cassan, la découverte des pétasites (petites fleurs roses), la raison de la présence de cyprès chauves loin de l’Amérique, etc.

Argousier                    Floraison du cornouiller  Pétasite

06_03_14_isle_adam__24_argousier  06_03_14_isle_adam__25_cornouiller_en_fleurs  06_03_14_isle_adam__29__petasite

           Etangs de la Petite Plaine         Pavillon Chinois

               06_03_14__20_isle_adam___etangs_de_la_petite_plaine1  06_03_14_isle_adam__32_pavillon_chinois

Après la visite du Pavillon Chinois et sa retenue d’eau (et après une collation bien méritée), on part en direction de la forêt de l’Isle Adam et de son point culminant (de l’ordre de 160 m). Cela nous donne l’occasion de « réviser » nos connaissances des sols de la région parisienne : les sables inférieurs de Cuise, ceux moyens d’Auvers ou de Beauchamp et ceux, supérieurs, dits de Fontainebleau, séparés par les calcaires de St Ouen.

Enfin, on part saluer le cadavre du Gros Chêne, qui vécu 750 ans, mort lors de la tempête de 1999, et admirer l'actuel doyen de la forêt, le chêne Provost, une jeunesse de 350 ans ! Enfin, on termine cet examen botanique par l'allée des liquidambars, arbres dont la ressemblance avec les ormes (en hiver) est troublante.

Orme                          Cyprès Chauve             Liquidambars

06_03_14__13_isle_adam___orme   06_03_14_isle_adam__31_cypres_chauve__parc_cassan   06_03_14__38_isle_adam___foret___liquidambars

                  Chêne Provost          Cadavre du Gros Chêne

                   06_03_14__39_isle_adam___foret___chene_provost       06_03_14_isle_adam__46_cadavre_chene_750_ans

On est bien savant, dites vous ? Mais non ! Tout cela, je l’ai appris pendant cette randonnée, en me trompant probablement dans cette petite restitution.

On le comprend aisément, il est hors de propos de rendre compte de tout l’apport d’informations proposé par notre animateur, Jean-Paul Konrat.

J’imagine qu’au cours de ces randonnées mensuelles, le petit groupe (34 personnes tout de même), consolide progressivement ses connaissances, trouve des occasions de consulter quelques livres, bref se constitue une culture d’honnête observateur du paysage, tout en n'oubliant pas une saine activité physique (15 km de marche).

Prochains rendez-vous : le 25 avril, le 16 mai et le 20 juin 2006.

A lire : petit texte sur une précédente randonnée de JP Konrat http://randorif.canalblog.com/archives/2006/03/10/1479570.html